Choisir son couteau de "survie" qui durera toute la vie

Comment faire son choix : pliant ou fixe ?

Quoi qu'il arrive à qualité de fabrication égale un couteau fixe sera toujours plus solide qu'un couteau pliant (bien que mes couteaux pliant soient plus solide que la quasi totalité des couteaux pliants du marché ( video de test en page d'accueil ) avec un système de verrouillage à tout épreuve).

Un couteau pliant est plus facile à ranger dans sa poche ou dissimuler car moins long une fois plié, pas besoin d'étui donc moins encombrant.

Couteau pliant Katharsys lame recurve K3
Couteau indestructible krusader lame fixe

Un couteau de survie doit être multifonction, adapté aux activitées extérieure en pleine nature mais aussi adapté au milieu urbain, être acéré, posséder un brise glace/vitre.

Etre aussi bien capable de couper de la nourriture, dépecer un animal, servir à confectionner des pièges.

Mais aussi couper une corde d'escalade, batonner, fendre du bois pour faire un feu de camp

servir de barre a mine pour creuser des trous dans le pire des cas.

Quel acier choisir et surtout quel acier je préfères ?

Je ne travaille qu'avec des aciers haut de gamme venant d'Autriche et de Suède. 

Ce sont des aciers fortement allié : RWL34 PM ( métallurgie des poudres ) et N690Cobalt pour les aciers inox. 

Vanadis ainsi que Sleipner pour les aciers outils .

Les aciers outils

On ne vas pas passer par 4 chemins, les acier outils  (Sleipner, Vanadis ) sont de loin bien supérieur mécaniquement aux aciers dit carbone (style 1095, xc75) et damas qui n'a que pour seul intêret de nos jour a avoir un "joli" rendu visuel ( et sa reste relatif sur le joli, c'était sympa il y a 500 ans mais on est en 2020 maintenant > article sur ce sujet. )

Les aciers outils sont plus résistant à la corrosion que les aciers dit carbone.

A épaisseur suffisante (entre 4 à 6mm) Ils sont indestructible sur les tâches quotidienne, bushcraft ou de survie.

Une fois traité thermiquement ces aciers servent dans l'industrie à faire des outils ( d'où leur nom ) pour couper d'autres matériaux comme l'aluminium aéronautique, le cuivre, le laiton, le titane, les alliages et même d'autres aciers.

Leur seul petit soucis est qu'ils ne sont pas inoxydable et demande d'être stocké dans des environnements sec ou au moins être légèrement lubrifier avec une huile minéral, du WD40 et du Ballistol sur on les utilise à des fins alimentaires.

 

Voici quelque tests que j'ai réalisé : 

Les aciers inoxydable

Le  RWL34PM (métallurgie des poudres) et le N690Cobalt sont des aciers inoxydable, ils ne  craignent donc pas la rouille, ils sont donc idéales pour les environnements humides, pluvieux. 

Ils ont néanmoins un léger inconvénient selon certaines personnes: ils sont un peu plus long à aiguiser.

Personellement je ne vois aucune différence si on utilise une bonne pierre céramique ou diamant.

Le RWL34PM grâce à la technologie de la métallurge des poudres peut avoir un tranchant ultra fin, bien plus fin que les aciers standard

Choix du manche pour votre couteau

Le manche doit être fait à partir de matériaux extrêmement résistant et imputrescible comme le micarta ou le G10, ils ne craignent ni la chaleur, ni le froid, ni l'eau et ne nécessite aucun entretien.

Tailler pour qu'il soit le plus confortable possible, j'y ajoute des toxifications ( sur demande ) pour améliorer le grip même mouillé.

Pour un couteau destiné aux situations d'urgence on évitera le bois ( même stabilisé ) qui est un matériau plus fragile, qui peut bouger dans le temps à cause de l'humidité et la température.

Manche toxifié sur couteau de survie avec lame tanto
manche toxifié sur big fighter venom
manche toxifié sur gros couteau bushcraft clégan

Choix de l'étui du couteau

Il faut un étui robuste qui ne craint ni l'eau ni le froid, aucun entretien nécessaire.

Je les fait donc avec du kydex qui réuni tous ces avantages avec des passants en cuir et techlock pour augmenter les possibilité de port.

Ils sont fait sur mesure. ( En savoir plus )

Précense ou non de finger choil ?

c'est un choix qui se base clairement sur les goûts personnel.

Perso j'aime bien en avoir sur les grandes lames, quand ça commence à taper dans les 30-35 cm de long pour avoir la possibilité d'une prise rapproché pour le travail fin.

Vous aimerez peut-être / You may also like